fbpx
Tourisme religieux,  Tunisie

La Ghriba, synagogue dans un pays musulman !!!

La Ghriba, pèlerinage juifs dans un pays musulman !

Des milliers de Juifs font un pèlerinage annuel dans ce pays musulman, la Tunisie, en Afrique du Nord.
Juifs, chrétiens et musulmans, trois communautés coexistent contre vents et marées sur l’île de Djerba depuis plusieurs siècles.


Vous souhaitez loger dans une maison d’hôtes authentique (houch, maison traditionnelle djerbienne) à Djerbahood (pas loin de la synagogue) pour la période de votre pèlerinage à la Ghriba ?

On s’occupera de votre hébergement pendant la saison du pèlerinage


La Ghriba, l’intérieur de la synagogue
Crédit Photos ©Mahdia HAMMOU©

La petite île de Djerba, au large de la Tunisie, possède tous les ingrédients pour des vacances parfaites : sable blanc scintillant, eaux chaudes de la Méditerranée, petits villages aux ruelles en forme de labyrinthe et centaines de sites archéologiques témoignant de la longue histoire du pays. Une fois arrivés, de nombreux touristes semblent satisfaits de se terrer sous le toit de chaume d’une station balnéaire de luxe le long de la plage de Sidi Mahres, négligeant une partie du véritable charme de l’île.

Si l’on s’enfonce un peu plus à l’intérieur des terres, en passant par les marchés artisanaux, les terrasses de café et les bâtiments coloniaux décrépis, on découvre un contraste fascinant : Il reste l’un des plus anciens peuplements juifs du monde, dans un pays à 98 % musulman, la Tunisie.

L’éminente synagogue Ghriba de l’île est utilisée sans interruption depuis plus de deux millénaires. On pense qu’elle a été construite vers 500 avant J.-C. par des Juifs qui avaient fui après la destruction romaine du premier temple de Jérusalem. La communauté s’est développée pendant l’Inquisition espagnole, et plus tard venant des pays voisins et s’installant sur l’île. Finalement, environ 100 000 Juifs vivaient en Tunisie avant que le pays ne gagne son indépendance de la France en 1956.

La Ghriba, synagogue dans un pays musulman
Touristes de toutes confessions visitent La Ghriba tout au long de l’année
Crédit Photos ©Mahdia HAMMOU©

Aujourd’hui, environ 1 100 Juifs vivant autour de la célèbre synagogue de Djerba sont presque tout ce qui reste de cette communauté autrefois florissante. Mais chaque année, des milliers de juifs remplissent à nouveau la synagogue de la Ghriba aux carreaux bleus lors du pèlerinage annuel pour Lag BaOmer, qui a lieu 33 jours après Pessah.

Les pèlerins allument des bougies et placent des œufs couverts de vœux écrits à la main. Ils les placent dans la synagogue, sur la pierre censée provenir du Temple de Jérusalem bien abritée derrière un mur. Ils poursuivent la célébration en musique autour d’un festin de couscous, de poisson et de vin de figue fort, unique à la Tunisie.

La Ghriba, synagogue dans un pays musulman
Derrière ce mur ou sont rassemblés les voeux de pèlerins juifs,
se trouve la pierre censée provenir du Temple de Jérusalem
Crédit Photos ©Mahdia HAMMOU©

Le pèlerinage est un point de fierté locale, confirmant une coexistence pratiquée sur une île qui abrite des mosquées, des églises et des synagogues vieilles de plusieurs siècles. Malheureusement, les années passées n’ont pas été faciles : l’événement a été annulé en 2011 pendant la révolution tunisienne, puis rétabli pour le plus grand bonheur des juifs du monde.

En 2017, la Tunisie a annoncé son intention de demander le statut tant convoité de patrimoine mondial de l’UNESCO pour l’île de Djerba, afin de reconnaître l’unicité culturelle de la synagogue et du pèlerinage annuel. La fréquentation a peut-être été en baisse, mais des milliers de Juifs se rendent toujours sur l’île de Djerba une fois par an pour cet événement spécial. À tout moment de l’année, les touristes peuvent explorer la diversité culturelle et religieuse unique en son genre. La Ghriba se situe à moins de 20 km des plages au sable fin de l’ile à la douceur de vivre.

La Ghriba, synagogue dans un pays musulman
Les pèlerins placent leurs voeux sur la pierre censée provenir
du Temple de Jérusalem bien abritée derrière un mur
Crédit Photos ©Mahdia HAMMOU©

Annulé en 2020 et 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, le pèlerinage annuel de la Ghriba à Djerba devrait reprendre cette année, notamment après la nette amélioration de la situation sanitaire.

Selon Perez Trabelsi, président de la communauté juive de Djerba et président du comité chargé de l’organisation de ce rituel, la visite annuelle de la synagogue de la Ghriba aura lieu entre le 14 et le 22 mai.

Près de 5.000 pèlerins juifs de différents pays dont la France, l’Italie et le Maroc seront accueillis à Djerba dès le début du mois de mai, a-t-il précisé dans une interview accordée mardi à l’agence TAP.
Concernant les préparatifs, le chef de la communauté juive a assuré que Djerba est prête à accueillir ces visiteurs dans les meilleures conditions, étant donné que la date du pèlerinage coïncide avec le début d’une saison touristique qui s’annonce prometteuse.

La Ghriba, synagogue dans un pays musulman
On pense qu’elle a été construite vers 500 avant J.-C.
Crédit Photos ©Mahdia HAMMOU©

Outre la visite de la Ghriba, la région accueille cette année d’importantes manifestations, dont le Sommet de la Francophonie, a-t-il noté, affirmant que les préparatifs de ces événements sont en voie d’achèvement et que toutes les parties concernées ont rempli leur contrat pour donner une image impressionnante à l’île de Djerba et à la Tunisie.

D’autre part, M. Trabelsi a souligné la vivacité économique et culturelle que le pèlerinage de la Ghriba apporte à toute la région.

M. Perez, qui dirige depuis plus de 45 ans le comité d’organisation de cet événement majeur pour les Juifs du monde entier, a évoqué l’histoire de ce rituel qui « revêt une dimension mémorielle et identitaire, notamment pour les Juifs tunisiens qui ont choisi de s’installer en Europe et en Palestine au cours du XXe siècle ».

Pour lui, ce moment spirituel culminant au sanctuaire de la Ghriba, le plus grand lieu de culte juif d’Afrique, est un signe de la mixité interreligieuse qui prévaut à Djerba. « Nous avons toujours confiance en la Tunisie pour assurer la continuité de ce rite annuel », a-t-il ajouté.

La Ghriba, synagogue dans un pays musulman
Ma rencontre avec une équipe de journalistes japonais visitant La Ghriba
Crédit Photos ©Mahdia HAMMOU©

Vous souhaitez loger dans une maison d’hôtes authentique (houch, maison traditionnelle djerbienne) à Djerbahood (pas loin de la synagogue) pour la période de votre pèlerinage à la Ghriba ?

On s’occupera de votre hébergement pendant la saison du pèlerinage

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.