fbpx

C’est la première fois ou je me mets à nu et confie mon histoire publiquement

De tous les voyages que j’ai eu la chance de faire, voyager autour de moi-même à été pour moi une révélation, une belle rencontre. Une expérience des plus enrichissantes, le plus beau et le plus incroyable de tous les voyages.

Tout commence en 2012…ou se termine en 2012…Rupture amoureuse très difficile, épuisement professionnel (burnout), dépression, mal-être, l’envie de rien faire… L’envie de mourir… Même la mort refusait de m’emmener avec elle. Mon univers se disloquait morceau par morceau, je souffrais tellement… À tel point que je n’hésitais pas à flirter avec le danger et lui faisais les yeux doux pour espérer cesser de souffrir. J’étais prête à tout… J’étais à bout de force…

Je me détestais, je n’avais aucune estime pour ma personne, aucune confiance dans ce que je voulais entreprendre. Toutes ces belles qualités qui me définissaient et pour lesquelles j’étais appréciée, s’étaient évaporées. Je ne me reconnaissais plus, c’était comme si une autre entité s’était accaparée de mon corps, mon coeur, mon cerveau et mon âme.

J’avais perdu le contrôle de mon pilote automatique… J’étais devenue une vraie zombie. J’étais faible et impuissante. Je faisais pitié à voir… J’avais touché le fond…

Je regardais ma vie me filer d’entre les doigts, impuissante et incapable de réagir. J’étais comme une marionnette tenue par des ficelles manipulées par les mains puissantes d’un mauvais sort qui s’acharnait sur moi. J’étais dans état second. Plus mon état devenait critique, plus je me détestais. Que faire alors pour sortir la tête de l’eau et respirer un peu et à nouveau ???

Il fallait absolument que je réagisse, mais que faire ?? Je n’avais aucune force ni aucune ressource (à ce moment là, j’ignorais que J’avais un gisement de resources tout au fond de moi)

Tout ce que je voulais, c’était me réapproprier ma vie qui m’avait été dérobée et cesser de souffrir car cela valait le coup que je me batte pour ma survie, ma vie et mon bonheur (mon bonheur, parlons-en de mon bonheur, j’ignorais jusque-là que je pouvais en être la seule créatrice, je vous en parlerai dans un prochain article).

L’errance et la dépression laissèrent place à la rage et à la niaque. J’avais trouvé là le moyen qui aller m’aider à prendre ma revanche sur la vie.

La rage et la niaque se sont avérées être plus fortes que ma souffrance et mes déboires. J’ai su descendre aux fond de mes tripes pour puiser dans mes resources de survie, commença alors le début du voyage autour de ma vie. Je voulais redevenir une meilleure personne.

Pour se faire, je m’étais réfugiée dans la lecture d’un nouveau genre, la psychologie du bonheur.

Je savais développer une affaire, une entreprise, un business et passais à côté de l’essentiel, mon propre développement personnel.

Mon voyage continua vers une nouvelle expérience de vie. J’investissais en moi en lisant des ouvrages qui expliquent « Comment devenir meilleur ».

J’appris plus particulièrement comment remplacer mes pensées négatives qui me rongeaient le cerveau par d’autres pensées positives pour égayer ma vie et y mettre de la couleur et de la chaleur et de l’ordre.

Je m’exerçais à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. J’avais appris à dire non quand cela était nécessaire (aujourd’hui, je refuse de faire plaisir aux autres au dépend de mon propre bien-être). J’appris à pardonner (j’ai dit pardonner, pas oublier), je sais aujourd’hui surmonter mes peurs et mes frustrations.

J’ai appris quelque chose d’essentiel qui a beaucoup contribué à mon bonheur et à mon épanouissement, j’appris l’empathie, l’écoute sans critique, juste écouter sans blâmer l’autre, l’écouter pour entendre et essayer de comprendre son point de vue. J’ai appris à faire de ma douleur une force. Je me suis reconstruite petit à petit comme l’oiseau fait son nid. Je reprenais peu à peu confiance en moi, j’ai recommencé à m’aimer, à avoir à nouveau de l’estime pour moi. Je redevenait attirante et attrayante. La lecture d’ouvrages de développement personnel m’avait appris à prendre conscience que j’ai le pouvoir de changer et co-créer ma vie.

Le bonheur est vraiment très simple, pour y accéder, il suffit de changer des petites choses en soi, à gérer autrement ses problèmes et savoir être à l’écoute de son être intérieur, cet être si intelligent, si bienfaisant, si aimable et bienveillant !!!

J’ai fait le ménage dans mes frustration, je me fais plaisir, je fais ce que je veux et non pas ce que les autres veulent que je fasse. Je sais prendre soin de moi pour mieux prendre soin de ceux que j’aime. Je savoure les délices fruités et épicés de ma nouvelle vie.

Que du bonheur et quel fabuleux voyage autour de moi et au fond de mes tripes.

Et vous, quel a été votre plus beau voyage ??

N’hésitez pas à partager avec moi vos expériences de vie qui vous ont transformées, je serai heureuse de vous lire.

Vous pourrez également aimer :