fbpx

Le sud de la Tunisie Autrement !!!

Voyage en Terre Authentique

Voyageurs intéressés par la découverte d’une terre authentique, hors des sentiers battus et loin des standards du tourisme intensif, cet article vous intéressera et le DAHAR vous passionnera !!!!

Géo-Tourisme, destination DAHAR

Explorez la région la plus insolite de la Tunisie

Connaissez-vous le sud de la Tunisie ?

Quand on évoque la Tunisie, instantanément, on pense au soleil et au beau temps. On pense également et surtout à Sousse, Nabeul, Hammammet, Gammarth, La Marsa, Sidi Boussaid. Beaucoup pensent connaitre la Tunisie juste en ayant visité ces quelques villes !!!

Erreur, la Tunisie ne se résume pas uniquement à cela !!!

Faites vos bagages et réservez votre billet, vous partez à l’aventure!!

Besoin vital d’échapper à votre quotidien anxiogène pour retrouver un endroit paisible le temps d’un séjour dans la région du DAHAR ? Appuyez sur le bouton ci-dessous pour nous contacter, on s’occupe d’organiser votre échappée belle !!!

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux et voyagez avec nous

Vous ne pouvez prétendre connaitre la Tunisie avant de découvrir la région la plus insolite de ce beau pays, le DAHAR !!!

En quoi cette terre est-elle si mystérieuse, Quelle force magique émane de la roche pour que tant de visiteurs tombent sous son charme ?

Peut-être est-ce son caractère insolite et la sérénité qui se dégage de cette région qui ont le pouvoir d’emporter le visiteur comme une invitation à faire plus ample connaissance…

Proche des plages de Djerba et des dunes du désert, le Djebel (montagne en arabe) Dahar est une chaine montagneuse aux paysages lunaires et arides, entrecoupée de magnifiques plateaux et de petites vallées fertiles.

Riche d’une histoire trois fois millénaire, elle a servi de refuge aux amazighs initialement nomades et semi-nomades, qui ont su tirer profit de son emplacement stratégique sur la route des caravanes. Ils y ont développé une civilisation fière, faite d’ingéniosité et d’intégration harmonieuse dans une nature austère, se fondant littéralement dans la roche du Dahar avec patience et obstination tout en puisant des inspirations auprès des nombreux peuples qui ont sillonné la région au fil du temps.

Grâce à son héritage culturel et historique hors du commun, mais également à son exceptionnel patrimoine géologique, paléontologique et naturel, le Dahar ravira les passionnés de découverte : les randonneurs, amateurs de culture, scientifiques, voyageurs souhaitant échanger avec les habitants ou cherchant simplement le repos de l’esprit et le dépaysement, entre amis ou en famille.

Les habitants du Dahar restent encore aujourd’hui fortement attachés à leurs coutumes et à leurs traditions, même si les modes de vie ont profondément évolué et que les populations se sont largement mélangées. Ils demeurent avant tout chaleureux et accueillants avec les visiteurs venant à leur rencontre.

Facilement accessible à moins de 100 km de l’aéroport international de Djerba ou par la route à 550 km de Tunis, le Dahar est encore méconnu des tunisiens eux-mêmes. Ils y découvrent l’histoire de leur pays, l’hospitalité légendaire des habitants et des paysages insoupçonnés.

Qui est Skander Zarrad ?

« Architecte de formation c’est tôt lors de mes études de celles-ci que j’ai découvert la photographie, ce fut tout de suite un déclic, une passion naissante dont je soupçonnais déjà l’existence. En effet, j’aime regarder, découvrir , apprendre…
Rapidement cette passion a prit de plus en plus d’ampleur dans ma vie et naturellement est devenue ma profession. Au début pour marquer l’union avec mon ancien métier, je me suis orienté vers la photographie d’architecture, gardant les paysages et la nature pour moi. Puis petit à petit, avec le temps, le tout se mélange de plus en plus faisant de cette passion et de ce métier ; ma vie.
Depuis peu j’alterne ma vie entre la France et la Tunisie, et je commence et continue à découvrir ici.
J’ai envie de connaitre au mieux ce pays et de le faire connaitre autour de moi. En effet, on a souvent tendance à le limiter au fin sable jaune de la plage et au bleu de la mer alors qu’il est bien plus que ça, tout en couleur et en nuances. » Visitez la galerie photos

Skander ZERRAD, PHOTOGRAPHE

Vous recherchez la tranquillité de l’esprit et le dépaysement, vivez le temps d’un voyage authentique et découvrez le Dahar !!!


Les Top 5 des endroits à visiter dans le Dahar

VOYAGE EN TERRE AUTHENTIQUE

Avec une histoire trois fois millénaire au confluent des civilisations, le DAHAR est une destination authentique, hors des sentiers battus, située à mi-chemin du sable blanc des plages de Djerba et du sable rouge du désert tunisien et aux portes de l’Europe !!!

Vous vous souviendrez toute votre vie de ses paysages insoupçonnés, de seshébergements insoliteset troglodytes, de ses forteresses millénaires, (ksours) et ses greniers traditionnels (ghorfas)de ses villages perchés et de ses sites géologiques d’intérêt mondial…



Chenini :

Chenini est un village citadelle troglodyte est encore habité de nos jours. Ce village au versants abrupts est le dernier du Dahar à être encore habité. C’est aussi mon village préféré, je le visite à chaque fois que je traverse la région du Dahar. Ses 400 habitants continuent à parler la langue amazigh. La construction de Chenini remonte probablement aux XIIe et XIIIe siècles. après J.-C. dans son apparence actuelle. Son nom provient du berbère chenna, qui signifie « mélanger ».

Situé en hauteur sur un emplacement stratégique, il permettait de contrôler la grande plaine avoisinante et les routes de commerce situées dans la vallée, tout en permettant de protéger les réserves alimentaires des invasions.

Au sommet du village, la galaa(ksar citadelle), bien qu’abandonnée, conserve des éléments anciens : greniers, voûtes et inscriptions. Elle surplombe des rangées d’habitations troglodytes et troglodytes qui serpentent le long de ruelles étroites tout au long des étages du village. Des huileries troglodytes alternent avec les habitations et l’une d’entre elles est encore fonctionnelle. Une huilerie qu’on peut visité accompagnés d’un guide agrée habitant le village. À 466 m d’altitude, la grande mosquée au minaret blanc marque le paysage. récente, elle a pris la place d’un oratoire ancien comme il existait dans tous les villages de crête du djbel Dahar


LES 7 DORMANTS

Laissez-Vous conter la légende de cette mosquée pittoresque, de son minaret perché et de ses tombes de géants dépassant 4 mètres… Bâtie en 1217 de l’Hégire, soit en 1803 ap.J.-.C, la mosquée tire son nom d’un c célèbre récit : « Sept jeunes gens, persécutés pour leur foi à l’époque païenne, se seraient réfugiés dans une caverne avec leur chien Kitmir, puis seraient tombés dans un sommeil profond avant de se réveiller 309 ans plus tard. Ce récit est commun à la religion chrétienne (le mythe des Sept Dormants d’Esphèse, persécutés par l’empereur romain décédé en 250) et à l’Islam, puisqu’il est mentionné dans la sourate El Kahf (le verset de la caverne, Coran XVIII, 9-27).

On dit que les tombes géantes de la mosquée seraient celles d’Ahl El Kahf (Les Gens de la Caverne).

Dans plusieurs pays, il existes des endroits où sont vénérés les Sept Dormants tels que les « Sept dormants » de Regraga au Maroc ou la grotte des « Sept Dormants »d’Ephèse en Turquie.

Au nord de la mosquée se trouve une coupole mzar, appelée Sidi Barka, lieu de pèlerinage (ziara) où les habitants viennent se recueillir. Brahim, le gardien des lieux se fera un plaisir de vous offrir un thé vert tout en vous contant les légendes des « Sept Dormant » qui se trouvent pas loin de Chenini.


Toujane :

Sur la route reliant Matmata à Medenine, le village de Toujane doit son originalité à sa vue panoramique, à ses deux anciennes mosquées dont l’une date de 1596, à ses huileries soutteraines en relativement bon état, et  surtout à son artisanat d’art réputé dans toute la Tunisie et apprécié par les touristes. À première vue, on imagine mal que les sommets surplombant le village constituaient autrefois des citadelles habitées, tant celles-ci sont dégagées, et le relief escarpé semblable à de la roche brute. 

Sa situation en hauteur et ses sources d’eau, qui attiraient le gibier, expliquent que le site de Toujane soit l’une des rares implantations préhistoriques dans le nord du DAHAR, comme en témoigne une escargotière riche en coquilles d’escargots, pierres brulées et silex taillés. 

La vue panoramique depuis les hauteurs de Toujane est unique et incroyablement époustouflante !

Toujane, c’est aussi l’organisation du festival du mergoum ,tapis traditionnel tissé par les femmes (presque toutes les femmes du village de Toujane pratiquent le tissage traditionnel du bakhnoug, châle traditionnel et du mergoum, tapis traditionnel).

Le village consacre chaque été un festival au tissage amazigh. C’est l’occasion de découvrir les meilleures pièces de tissage mais aussi d’acheter des produits du terroir et d’assister à des soirées folkloriques. 


Guermassa :

Le village de Guemassa fut abandonné par ses habitants dans les années 80. Le site troglodyte initial, en nid d’aigle, occupe le sommet du Djebel Kedim autour duquel un village gigantesque de 17 hectares entourant la colline se prolonge sur la crête, progressivement édifié après l’arrivée d’hommes saints du Maroc au XIV ème siècle.

Guermassa possède une galaa (ksar citadelle) à son sommet, dénommée « Ras el Moutmana » (crête de la sécurité) dont il ne reste que quelques ruines, les vestiges d’une tour de guet et les traces d’une citerne aménagée. Un ksar destiné au stockage des récoltes se dresse sur le versant sud de la butte. Au même niveau que le ksar, une petite mosquée datant de 1860, correspondant probablement à la date de sa rénovation, côtoie un cimetière dédié aux enfants. Les autres cimetières sont placés en contrebas à l’ouest du village, chaque quartier disposant de sa propre nécropole. 

Accessible par la route goudronnée, Guermassa offre un magnifique spectacle au coucher du soleil. À pied, le tour complet du village nécessite environ 1 heure de marche.


Ksar Hadada :

C’est l’un des plus célèbres ksour du DAHAR et le plus visité. Ksar Hadada est l’un des ksour les plus connus dans le domaine du tourisme. Il occupe une petite colline au centre d’un village du même nom. 

Les fractions tribales des Ghomrasen-Hadada, quittant la localité de Ghomrassen, se sont installées dans cette région aux terres fertiles dans l’objectif de s’adonner à l’agriculture. Elles ont fondé le ksar probablement au XIX ème siècle (1840). Construit initialement sur un seul niveau, il représente un très bon exemple du dynamisme du peuplement de la région. 

Le ksar s’étend sur une superficie importante, atteignant 6210 m2. Au début, il était formé par une série de ghorfas disposées autour d’une vaste cour intérieur semi-circulaire. Progressivement, avec la croissance démographique et le développement des activités agricoles, quatre nouveaux blocs de ghorfas ont été implantés dans la cour. Le monument est devenu ainsi un complexe architectural comportant jusqu’à trois étages et un très grand nombre de ghorfas (environ 360). La porte et la skifa ouvrent à l’ouest sur une place. 

Dans les années 1960-1970, ce ksar  a été restauré pour servir d’hôtel, en transformant 55 ghorfas en chambres. Une partie du monument a donc subi des modifications, surtout à l’intérieur des ghorfas.

Ksar Hadada a également été utilisé par Georges LUCAS, en 1997, pour créer le village de «Mos Espa» lors du tournage de quelques scènes de Star Wars, contribuant à sa renommée. 


Warrior Road Trip, la référence des voyages authentiques


Le DAHAR est immensément riche en lieux uniques et insolites !!! Vous aimeriez très certainement découvrir d’autres endroits aussi magiques n’est-ce pas ??? Alors laissez-vous envouter et venez vivre un voyage authentique et échappez à votre routine et découvrez des espaces à perte de vue.

Réservez votre billet et laissez-nous s’occuper du reste pour vous. Vous vous rappellerez toute votre vie de ce roadtrip !!!

Voir d’autres photos sur mes roadtrips du sud de la Tunisie

Mahdia HAMMOU
Créatrice & Organisatrice
de Voyages d’aventure & de TeamBuilding

La région du DAHAR se trouve dans le sud de la Tunisie


Source : DAHAR Destination, guide de voyage